Académie Régionale des Confréries

Centre Val de Loire

 

Compte rendu de la réunion de l’Académie

du 5 novembre 2018 à Vallères dans la cave de la Confrérie des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères en Touraine

 

Liste des Confréries présentes :

Confrérie des Bannerets du Vieux Chenin et du Grolleau de Ridel
Confrérie des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères Commanderie Cassis et Berry

Confrérie des Cuers du Baril

Confrérie des Mangeux de Queues de Bœuf

Confrérie du Pithiviers

Coterie des Closiers de Montlouis

Ordre Gastronomique du Val de Loire Ordre du Poêlon
Confrérie des Vignerons des Coteaux du Cher

Confrérie des Grands Escuyers de Gâtine
Confrérie des Tire-Douzils de la Grande Brosse
Confrérie du Gâteau Vouvrillon
Confrérie des Façonneurs du Noble Osier

 

Excusées :

Confrérie du Val de Claise Le Coussin d’Amour
Confrérie des Compagnons de Grandgousier

Confrérie des Culs d’Ours

Confrérie de la Tête de Veau Du Berry

Confrérie des Chevaliers Gustateurs du Cœur de France

Confrérie des Rillettes et Rillons de Touraine 

 

 Après une collation offerte par les Confrères des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères, la réunion a commencé à 10h en présence de 13 confréries et de cinq confréries excusées dont quatre sont déjà membres de l’Académie

 

La présidente Solange Massenavette a remercié les participants. Ce fut une présentation des différents participants. La présidente s’est exprimé sur les faits qui nous ont amenés à créer cette Académie.

"Nous nous retrouvons, pour certains, pour la 2ème fois et pour d’autre une première.

Nous allons faire un point sur notre nouvelle Académie qui est là non pas pour faire une concurrence à l’Ambassade des confréries du Centre, mais pour apporter autre chose et surtout rester dans la convivialité et l’amitié.

 

Et aussi pour faire taire certaines rumeurs et ragots que j’entends à droite et à gauche nous concernant, à savoir :

Pourquoi  sommes-nous  là, nous ne sommes pas légitimes et nous empiétons sur leur domaine.

-

Pourquoi nous sommes là : pour réunir dans la convivialité et l’amitié les confréries du Centre qui veulent bien nous rejoindre, en apportant peut être ce que l’ambassade n’apporte plus depuis quelque temps -

Nous ne sommes pas légitimes : si puisque dans les statuts du Conseil Français des Confréries, plusieurs groupements régionaux peuvent exister

 Et nous empiétons sur leur domaine : nous n’obligeons aucune confrérie à venir nous rejoindre. Si vous êtes là et pour les absentes qui nous ont rejointes, c’est bien de votre plein gré.

C’est vrai que je regrette cette situation mais au vu de ce qui s’est passé à la dernière AG de l’Ambassade, il nous fallait réagir.

Maintenant certaines confréries ne veulent plus adhérer l’an prochain à l’ambassade mais ne viendront pas automatiquement à l’Académie. Elles sont entièrement libres.

Elles prétendent que nous avons créé une mésentente mais lorsque les choses sont expliquées, elles disent ne pas être au courant. Donc nous devons essayer de rétablir la vérité dans la mesure du possible avec diplomatie et sans esprit de vengeance.

Et pour finir, je dirai que l’Académie c’est un groupe, que les idées doivent venir de toutes les confréries et pas uniquement de Solange et d’Edmond.

 

Nous allons donc passer aux divers sujets qui nous intéressent n’ayant pas un ordre du jour établi à l’avance.

 

Lors de la réunion du 8 Juin, trois confréries de l’Indre et Loire avaient été mandatées pour les relations avec la Cité de la gastronomie de Tours et une éventuelle collaboration avec l’IEHCA. Je pense qu’on peut aborder ce sujet dès à présent.

La présidente passe la parole à Alain LAMBEC de la 

Commission de relations avec des organismes nous concernant

La présidente a souhaité qu’une commission efficace puisse s’occuper des relations entre l’Académie et les deux instances de la gastronomie de Tours : la Cité de la Gastronomie et l’IEHCA (Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation).

C’est Alain Lambec qui en a pris la tête avec Jacky Poussin du Poêlon.

Alain Lambec a fait l’historique des rapports déjà entamés avec ces deux instances. Il nous faut persévérer. C’est important.

 

Il est demandé à ce que des volontaires fassent acte de candidatures pour épauler Alain et Jacky.

 

C’est nécessaire et urgent.

Vous devez contacter Alain Lambec : sur alain.lambec@orange.fr Le secrétaire a énuméré les actions déjà entamée surtout avec l’Iehca, (Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation).

 

Nous avons déjà cotisé à la Cité, Le conseil Français des confréries également. Nous avons déjà travaillé avec l’Iehca.

Le secrétaire a attiré l’attention sur les travaux réalisés par cet Institut et surtout les différents colloques qui mettent en valeur le domaine de la culture alimentaire.

 

Un travail de sensibilisation doit être poursuivi en ce domaine Vous trouverez les annonces sur notre site car les colloques sont très instructifs et hélas peu suivis par les confréries.

 

Sur un tout autre sujet, le secrétaire a voulu avoir des précisions sur la fin des manifestations à Montrichard. Jacky Poidevin a fait le point, plus de manifestation et plus de Touraine Primeur.

Seules quelques rares confréries sont venues à Montrichard pour être solidaires des organisateurs. Il faut dire que cette manifestation s’est déroulée dans un cadre très discret.

Ces deux manifestations sont maintenant obsolètes. Un relais avec une fête devrait être pris à la date du 15 août a conclu Jacky Poidevin

 

Site de l’Académie

Ensuite le secrétaire a parlé du nouveau site de l’Académie

 

Un gros travail a été fait sur le site du Conseil qui a dû être totalement reconstruit car le précédent qui avait coûté fort cher ne nous a pas été remis.

Nous nous sommes attaqués au site de l’Académie.

 

Ce site est simple : http:// www.confreries- centre.fr.

Vous verrez en fin de ce compte rendu, comment faire pour l’ouvrir en attendant que nous soyons référencés sur Google

 

Sur ce site chaque confrérie a une page complète avec photos et surtout de larges commentaires sur les actions de la confrérie.

Nous avons, hormis le coté administratif comme les statuts, les renseignements, les présentations des chapitres, sur les produits, d’autres pages sur les recettes et d’autres, sur les chansons.

Et plein de choses à venir. Actuellement le site est récent et chaque innovation demande réflexion et attention pour bien gérer le contenu. Soyez bienveillants. Aux confréries de nous fournir les éléments à faire figurer.

 

Plusieurs confrères nous ont fait savoir que l’ancien site de l’Ambassade devenait bien trop présent et surtout était vraiment très obsolète.

Le secrétaire de l’Académie a fait savoir que ce site appartenait à l’ambassade et que c’était aux confréries et à cette instance d’intervenir sachant qu’il pourrait être actualisé avec les codes donnés à chacune des confréries qui y figuraient en son temps. Il était totalement à jour lorsque nous l’avons cédé.

Ce n’est pas du ressort de l’Académie.

 

Point sur les finances.

 

Restons sérieux en disant que nous sommes une association et que nous ne devons pas faire de bénéfices, mais simplement adapter nos cotisations à nos besoins. Pierre Renard, le trésorier, a fait un premier point.

Il a été demandé aux différentes confréries de faire une avance remboursable pour permettre de gérer au plus près nos dépenses.

Plusieurs confréries ont participé à ce mouvement d’autres vont demander à leurs instances d’étudier la possibilité d’intervenir dans ce processus.

Concernant la cotisation il a été décidé de proposer pour la prochaine année une cotisation de quarante euro dont dix-huit euro pour le Conseil Français des Confréries. (€ pour info, euro est invariable, jamais de s à euro)

 

Vous pouvez contacter le trésorier quand vous le souhaiterez sur son mail peterfox@dbmail.com

 

 

Il a ensuite été question du rôle de l’Académie.

 

Plusieurs opinions ont convergé sur le fait qu’il ne fallait pas attendre du groupement qu’il ne soit porteur que d’avantages mais qu’il soit un instrument pour réaliser vos souhaits.

C’est aux confréries de demander ce qu’elles souhaitent. Le groupement fera son possible pour répondre aux attentes.

Il donnera des informations, apportera son expertise mais ne réalisera pas les opérations à la place des confréries si elles peuvent faire elles-mêmes.

Le groupement apportera les supports souhaités

 

Au cours du tour de table.

Il a été confirmé que les statuts contenaient bien la notion d’intérêt général.

Voici l’article dans lequel cela est mentionné

« Article 2 Cette association a pour but de : Fédérer les confréries d’intérêt général à but non lucratif »

Il a été rappelé qu’il fallait faire une démarche auprès des préfectures pour obtenir officiellement ce label.

Les documents pour ce faire se trouvent sur le site du conseil français des confréries. http://www.conseil-francais-confreries.fr/

 

Toutes les confréries de l’académie sont membres du Conseil

 

L’ordre du Poêlon a fait savoir qu’il organisait une sortie à Madère. La présidente lui a laissé entendre que la confrérie de Madère était assez étonnante

 

Christiane Berge a fait le point sur la Confrérie du Gâteau Vouvrillon qui tiendra son chapitre aux Hauts de Loire le 7 avril 2019 et qu’il serait souhaitable que les confréries viennent les conforter dans leur nouvelle mission.

 

Il a été question de la prochaine Assemblée Générale.

 

Elle se tiendra le mardi 12 mars 2019 à 10h au Musa à Meusnes dans le sud du Loir et Cher. L’adresse est 1397, rue des Vignes Le Musa 41130 MEUSNES

 

Au cours de la réunion nous avons entériné l’ordre du jour, à savoir :

 

Rapport Moral

Rapport financier et budget prévisionnel

Rapport d’activité

Questions diverses.

S’en suivra l’élection du bureau.

Des candidatures sont souhaitées car nous devons étoffer le bureau.

 

Nous terminerons ce bon moment entre amis avec un repas convivial à un prix démocratique dans une ambiance que nous souhaitons semblable à celle de la réunion de Vallères, dans un lieu agréable au milieu des vignes.

 

La présidente a chaleureusement remercié la Confrérie des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères

 

Cette réunion s’est terminée sur ce constat.

Nous nous sommes donné rendez-vous pour le 12 mars 2019 à Meusnes.

 

Et ensuite ce fut le festin dans la joie te la bonne humeur. Visite des caves de la Confrérie des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères.

Un apéritif digne de grands gastronomes, avec vendanges tardives offertes par les Escuyers de Gâtine et une Méthode de la Confrérie des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères avec chansons et toasts.

 

Le repas concocté par Philippe BOUTIN le Grand Queue nous a ravi les papilles, arrosé de multiples breuvages de notre Région bénie.

 

Les agapes se sont terminées dans une ambiance conviviale avec les chansons de nos terroirs, menées par Jean Pierre et Alain, les chansons à boire et les histoires.

 

Ce n’est que tard dans l’après-midi que nous avons quitté ce lieu agréable, en remerciant infiniment nos hôtes.

 

Grand merci à la Confrérie des Compagnons de la Saint Vincent de Vallères et à nos confrères.

 

 

Contacts de l’Académie

Adresse site : http:// www.confreries- centre.fr à mettre dans l’onglet adresse qui se trouve en haut à gauche de votre navigateur avec une petite loupe sur la droite

Le site n’est pas encore référencé par Google

 

Contact mails confreriescentre@gmail.com

Ou smberry2@neuf.fr ou encore elsimonea@aol.com